fbpx

La Ferme de la Goursaline

La Ferme de la Goursaline est un domaine de 3,3 hectares qui a connu plusieurs propriétaires. À l’origine, le bâtiment principal était un logement de vacances. En 2009, une famille recomposée s’y installe avec l’envie de se reconnecter à la terre. Un jour l’opportunité se présente de racheter le terrain agricole adjacent sur lequel ils développent une safranière d’où le nom « La Cabane du Safran ». C’est avec beaucoup de reconnaissance que nous bénéficions aujourd’hui du fruit de leur travail qu’il s’agisse des récoltes de nos pommes ou encore de notre charmant petit chalet en fuste. En 2013, ils décident de quitter la Goursaline pour aller s’installer dans un village à quelques kilomètres.

Cette même année, c’est Benjamin Broustey qui vient s’installer. Il y développe alors un projet de ferme expérimentale en permaculture et accueille de nombreux stages connus sous le nom de son bureau d’études « Permaculture Design ». Jusqu’en 2019, près de 700 végétaux ont été planté qui nous offrent aujourd’hui d’abondantes récoltes. À force de stratégies de régénération spontanée, le lieu a retrouvé davantage de fertilité. Au fil des années, la biodiversité s’est développée ce qui en fait un endroit privilégiée pour l’observation de la nature où le sauvage garde une place primordiale. C’est aussi un lieu permettant de découvrir de nouvelles pratiques de gestion d’un espace producteur de nourriture et de produits utiles (esthétiques, médicinaux, bois de chauffage et d’œuvre, etc.) mais également de gestion de l’eau, des énergies et des déchets ou encore d’éco-constructions.

Depuis l’été 2019, Olivia et David sont désormais les heureux propriétaires de ce lieu et petit à petit la famille s’agrandi : des poules, un coq et quelques moutons ont ainsi élu résidence à la Goursaline, et ce n’est que le début !

La ferme s’étend sur plusieurs zones et plusieurs niveaux. La zone privée comprend la maison (bâtiment principal) et se trouve en contre-bas. Elle est entourée d’arbres et de végétation, d’une cabane et d’un bûcher et non loin se trouvent le potager et le poulailler.

En montant dans le taillis de châtaigniers, se trouve un petit chalet en fuste, l’un des gîtes qui jouit d’un cadre particulièrement bien isolé et frais puisqu’il est couvert par les arbres.

C’est en haut du taillis que la yourte se dissimule à la lisière de la forêt et offre aux hôtes un cadre paisible. À l’aube ou au crépuscule, à condition d’être discret, c’est toutes sortes d’animaux sauvages que l’on peut observer : cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres, blaireaux et bien sûr de nombreuses espèces d’oiseaux. À côté de la yourte se trouve un jardin-forêt en cours de réaménagement, où l’objectif est de cultiver un maximum de plantes vivaces. Les campeurs y trouveront également des sanitaires. Sur ce même niveau se trouve le plus joli point de vue de la propriété, où les visiteurs pourront assister à de magnifiques couchers de soleil.

Encore quelques mètres pour arriver sur le haut plateau, zone en reboisement qui abrite nos moutons. La nuit, à cet endroit, lorsque le ciel est dégagé ce sont les étoiles et la voie lactée qui font leur spectacle et c’est sans compter les pluies d’étoiles filantes dont le pic d’activité est au mois d’août.

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte mail !