fbpx

Notre maison en A

Notre maison en  A, ou « A frame » en anglais, est souvent une source de curiosité de la part de nos visiteurs. C’est vrai qu’on n’en croise pas tous les jours et donc ce type de construction intrigue.

maison en a

Façade sud / sud-ouest

Aménagement intérieur

La surface habitable est de 80m2, elle comprend deux chambres à coucher dont une à l’étage ainsi qu’un bureau, une salle de bain, une toilette sèche, un séjour – cuisine et une véranda qui nous sert de salle à manger et est l’endroit où se trouve notre source de chaleur : le poêle de masse rocket (« Rocket Stove »). Nous vivons dedans depuis 2019 avec nos deux chiennes Pila et Maïka. La maison ne comprend pas de cave car nous avons un cellier semi-enterré à côté de la maison avec un espace de stockage, le congélateur et la machine à laver.

Cette construction est intéressante pour pas mal de raisons. La première, c’est que c’est une construction qui ne nécessite pas de gros engins de levage au moment de sa construction. Le plan d’une maison en A étant relativement simple, il y a moins d’étapes de construction nécessaires et elle peut même être auto-construite.

Un autre avantage est son efficacité énergétique. Considéré comme une éco-construction tout comme le reste des habitations sur la ferme à l’exception de la caravane, elle est faite principalement avec du bois. La toiture est faite avec des bardeaux d’acacia fendus, et on retrouve notamment de l’argile surtout du côté de la véranda et du poêle de masse Rocket, autrement dit « Rocket Stove ». Sur le toit de la véranda se trouve un panneau solaire thermique qui nous permet une certaine autonomie en eau chaude.

Bioclimatisme

La maison est orientée nord/sud et la véranda fait face au sud. Si l’on observe la maison vue du ciel, on s’aperçoit qu’elle est en plein soleil en été, néanmoins elle est entourée de grands arbres, des chênes et des châtaigniers principalement. Cette configuration lui permet d’être dans un puit de fraîcheur. En effet, les arbres lorsqu’ils fait chaud, transpirent. On appelle ce phénomène l’évapotranspiration. Ils libèrent de la vapeur d’eau dans l’atmosphère ce qui augmente l’humidité localement et engendre une baisse de température de l’air. Ainsi ils créent un micro-climat plus frais, dont on bénéficie tout autour de la maison.

Le soleil tape néanmoins sur la toiture de la maison, mais comme la toiture est composée de bardeaux et non de tuiles, elles n’absorbent pas la chaleur de la même manière. Les bardeaux reflètent une partie de la lumière du soleil. La chaleur absorbée est donc réduite de façon significative. De plus le bois a une conductivité relativement basse comparativement à de la tuile en argile. Ainsi durant certains mois d’été, à condition de ne pas laisser entrer la chaleur, on a l’impression que la maison est climatisée.

En hiver, la maison bénéficie au contraire de la lumière du soleil. Le soleil change sa course à cette période de l’année. Le soleil est rasant, et les arbres qui abritent la maison en été, sont nus car toutes leurs feuilles sont tombées à l’automne. Le soleil va donc venir taper la baie vitrée de la maison, ce qui va contribuer à chauffer l’habitation en plus du Rocket Stove. On réduit ainsi le besoin de combustion pour maintenir une température agréable. Les murs en brique qui constituent la base de la véranda de même que les matériaux à l’intérieur (terre crue, tomettes en terre cuite) vont emmagasiner de la chaleur également et la restituer sur une durée de plusieurs heures.

Au niveau isolation, la façade nord est entièrement isolée et recouverte de bardage bois, mais la toiture joue également un rôle important dans l’isolation de l’habitation, puisque le toit descend jusqu’au niveau du sol. On a donc une maison qui est comme recouverte d’un immense duvet et permet une efficacité énergétique très intéressante.

maison en a

Façade nord – mai 2024

Inconvénients de la maison en A

Il faut bien parler des désavantages de ce type de maison, et même si on finit par s’y faire il faut reconnaître que pour meubler ça n’est pas toujours évident à cause des mansardes. On perd un peu de volume mais avec un peu d’ingéniosité on arrive à trouver des parades. Enfin, l’entretien de la toiture doit se faire de façon rigoureuse compte tenu des matériaux si on veut pouvoir la conserver le plus longtemps possible. A noter qu’une toiture en bardeaux fendus peut durer plus de 100 ans en étant bien entretenu, ça vaut donc bien quelques efforts en fin d’hiver.

Finalement, le captage et le stockage de l’eau de pluie est difficile, car le toit descendant jusqu’en bas. Il faut prévoir une cuve enterrée et une pompe de relevage pour réacheminer l’eau.

Venez découvrir ce type de maison lors de votre séjour à la ferme ou lors des temps d’initiation à la permaculture qui sont prévus pour ça. 

Pour réserver votre gîte à la ferme : https://www.fermedelagoursaline.fr/nos-gites/

Pour découvrir notre formation en permaculture et autonomie : https://www.fermedelagoursaline.fr/accompagnementdeprojet/

Contactez-nous!

+33 (0) 6 04 67 47 64
info@fermedelagoursaline.fr